CEVIPOL

Présentation


Responsables

Directeur : François Foret

Directeur-Adjoint : Frédéric Louault

 

Le Centre d’Etude de la Vie Politique (Cevipol) est une unité de recherche de la Faculté de Philosophie et sciences sociales de l'Université libre de Bruxelles, avec une spécialisation en sociologie politique et politique comparée. Ses travaux portent principalement sur la vie politique, les institutions, les acteurs, les règles et ressources des systèmes démocratiques. Les processus d’action, de mobilisation et de légitimation sont étudiés en s’appuyant sur des méthodes tant qualitatives que quantitatives, dans une perspective contemporaine éclairée par la prise en compte de la longue durée. La distribution du pouvoir et des ressources entre groupes sociaux, les formes d’autorité, le recrutement des élites, les conflits d’intérêts, d’appartenances ou de mémoires, le poids des normes et des valeurs sont autant de questions classiques de science politique remises constamment sur le métier par les recherches du Cevipol.

Quatre axes thématiques structurent l’identité intellectuelle du Cevipol :

- Partis, élections et représentation

- Intégration européenne : communautés en redéfinition, souverainetés et valeurs en conflit

- Identités, sociétés, pouvoirs en comparaison. Pour une approche qualitative des systèmes politiques

- Sport et politique

 

Le Cevipol se définit aussi par ses aires géographiques d’expertise.

La principale spécialisation scientifique du Cevipol porte sur le continent européen. Les travaux de ses chercheurs analysent en profondeur les logiques institutionnelles, sociales, économiques, idéologiques, identitaires et culturelles qui ont structuré le développement politique du continent dans l’histoire moderne et contemporaine.

L’Europe est étudiée à la fois dans ses dimensions nationales, transnationales et supranationales.

Le Cevipol jouit d’une excellence ancienne et largement reconnue dans l’explication de la politique en Belgique.  La France et la Grande-Bretagne constituent également des terrains d’investigation privilégiés, de même que l’Espagne, les Pays-Bas, l’Italie ou l’Allemagne.

Un autre axe de développement fondamental du Cevipol a été l’étude de l’Europe centrale et orientale avant et après les élargissements. Roumanie en premier lieu, mais aussi Pologne, Hongrie, Bulgarie, République tchèque ou Albanie ont fait l’objet de recherches approfondies.

La Russie, le Caucase (Abkhazie, Arménie, Tchétchénie) et plus généralement l’ensemble de l’aire post-soviétique sont d’autres zones fortes d’expertise de nos équipes.

L’UE comme système politique et espace d’interactions est une partie essentielle de la compréhension des réalités européennes.

Le Cevipol produit aussi des connaissances sur d’autres parties du monde, tant pour comprendre leurs dynamiques propres que pour développer la comparaison avec l’Europe. Le continent américain mobilise beaucoup de nos chercheurs, avec une attention marquée pour les Etats-Unis et le Canada. L’Amérique du Sud est devenue un sujet en soi, en faisant ressortir plus spécialement le Brésil et les pays andins. Enfin, les recherches comparatives ou thématiques conduisent aussi de manière croissante à intégrer dans la réflexion l’Asie, avec une focale sur le Japon et la Chine, le Moyen-Orient ou encore l’Afrique.