CEVIPOL

CarolineCLOSE


< Retour
Portrait de cclose

Caroline CLOSE

Chargé de recherche FNRS - FNRS Postdoctoral Researcher and Teacher in Political Science
Adresse de contact

ULB CP124
Avenue Jeanne, 44
1050 Bruxelles

Bâtiment S, étage 11, bureau 206

Contact
T: +32 (0)2 650 67 33
cclose@ulb.ac.be

Linkedin Academia Research Gate

Membre de

  • Faculté de Philosophie et Sciences sociales
  • Département de Science politique
  • Centre d'étude de la vie politique
  • Postdoc

Appartenance

Membre de l'ABSP (Association Belge de Science Politique)
 
MAPP (Members and Activists of Political Parties) working group 
 
PartiRep Interuniversity Attraction Pole (IAP) 'Changing patterns of participation and representation in modern democracies'
 

Enseignements

CV

2015- : Chargé de recherche FNRS - FNRS Postdoctoral Researcher, et enseignante en science politique.

February 2017 - March 2017: Chercheur visiteur auprès de la 'Bell Chair in Canadian Parliamentary Democracy', Carleton University, Ottawa

Septembre 2016 - Décembre 2016: Chercheur visiteur au sein du Department of Government and International Relations, University of Sydney

2014-2015: Chercheur au sein du projet FNRS (MIS) 'Understanding the dynamics of party membership’.

Mars 2013- Mai 2013: Chercheur visiteur au sein du Centre for the Study of Democratic Institutions, University of British Columbia 

2010-2014: Mandat d'Aspirant F.R.S.- FNRS. Titre de la thèse: Explaining Parliamentary Party Dissent in European National Legislatures: A Comparative Analysis. Promoteur: Émilie van Haute.

2008 - 2010: Master en Science politique 'Politique Comparée (module Europe)', ULB
Septembre 2008- - Janvier 2009: Échange académique, University College Dublin
 

Travaux sélectionnés

Close, C., Gherghina, S. (2018). Towards a Better Understanding of Parliamentary Unity. Parliamentary Affairs (https://academic.oup.com/pa/advance-article/doi/10.1093/pa/gsx074/4898960)

Close C. (2018) Parliamentary party loyalty and party family: the missing link? Party Politics, 24(1), 209–219 (http://journals.sagepub.com/doi/full/10.1177/1354068816655562)

Close C., & Kelbel C. (2018). Whose primaries? Grassroots’ views on candidate selection procedures.  Acta Politica (https://link.springer.com/article/10.1057/s41269-018-0086-0)

Close C., Kelbel C., & van Haute E. (2017). What Citizens Want in Terms of Intra-Party Democracy: Popular Attitudes toward Alternative Candidate Selection Processes. Political Studies, 65(3), 646-664 (http://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/0032321716679424)

Close, C. (2017). La sociologie électorale des libéraux francophones. In P. Delwit (Ed.), Du parti libéral au MR. 170 ans de libéralisme en Belgique, Bruxelles: Editions de l'Université de Bruxelles, pp. 219-237

Nunez L., Close C., & Bedock C. (2016). Changing democracy? Why inertia is winning over innovation. Representation, 52(4), 341-57 (https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/00344893.2017.1317656)

Close C., & Delwit P. (2016). Green parties and elections. In van Haute E. (ed.), Green parties in Europe. London : Ashgate, 241-264.

Close, C. (2016). Assessing Party Research Decline: A View from the British Journal of Political Science. In R. Coman & J.-F. Morin (Eds.), Political Science in Motion. Éditions de l'Université de Bruxelles, pp. 47-60


Voir toutes les publications

Présentation des recherches

Mes recherches doctorales et postdoctorales se sont intéressées aux causes de la dissension partisane, notamment au sein des parlements. Si elles confirment le rôle des facteurs institutionnels et individuels, elles mettent surtout en évidence l'effet de facteurs liés aux partis, notamment leur idéologie et leur organisation (ex. démocratie interne). Ces recherches m'ont amené à travailler sur les membres de partis (notamment via le réseau MAPP - Members and Activists of Political Parties), sur les dynamiques parlementaires (édition du numéro spécial dans Parliamentary Affairs "(Dis)Unity in Parliamentary Parties: Determinants and Processes"), sur les attitudes et rôles des représentants, ainsi que sur les innovations démocratiques, au sein des partis aussi bien qu'en dehors des partis. Par ailleurs, je collabore régulièrement à des enquêtes et ouvrages relatifs aux élections (en Belgique), et aux familles de partis (en Europe). Mes recherches adoptent une perspective comparative, et se basent principalement sur des méthodes et données quantitatives (enquêtes par sondage, statistiques).


Domaines d´intérêt

Partis Politiques (membres, organisation, idéologie)

Elections, comportement électoral et opinion publique

Etudes législatives et représentation

Innovations démocratiques